15 mars 2012

L´Avenue 9 de Julio, la plus large du monde. Où ça? En Argentine


Chaque fois que je quitte Buenos Aires, je traverse forcement l´Avenue 9 de Julio, réputée l´avenue la plus large du monde. 
Je ne sais pas si cette affirmation elle est exagérée, pourtant c´est une voie surprenante. En effet, étant large de 140 mètres elle doit être l´une des plus larges, je pense.


"La 9 de Julio" comme on la connaît, traverse une partie du centre- ville en passant par des endroits touristiques intéressants, tels que l´ambassade de France, le Théâtre Colón et le célèbre Obélisque, véritable icône de Buenos Aires.
Lorsque je quitte Buenos Aires et je regarde la foule des voitures, je vois passer les petits jardins aux bords, les panneaux géantes, les trottoirs… j´écoute le son des klaxons.


Je m´éloigne de ma chère Buenos Aires à toute vitesse dans ma voiture et je salue la photographie géante de Ernesto Sábato, le célèbre écrivain argentine et grand defenseur des droits de l´homme, qui couvre la façade de l´édifice Del Plata, un hommage au célèbre écrivain argentin en occasion de son 100e anniversaire.


C´est toujours comme ça.
Je me dis "à la prochaine"


Si vous avez du temps, vous pouvez aussi connaître la traditionnelle Avenida de Mayo. C´est super elle aussi.

Mes coordonnées:
Avenue 9 de Julio
C.A.B.A.
Ciudad Autónoma de Buenos Aires
Argentine

47 commentaires:

  1. Que j'aimerais la voir, cette avenue plus large que les Champs Elysées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C´est large, mais pas tellement élégante ;)

      Supprimer
  2. bonjour Elisa,
    un plaisir de te retrouver !
    j'aime lire les mots que tu écris pour dire tes sentiments !
    une très grande avenue, un univers vibrant et bruyant, plein de vies qui passent !!
    bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie moi aussi de te retrouver par ici Didier:)

      Supprimer
  3. c'est bizarre qu'elle ne soit que dans un sens en étant aussi large
    bises
    raymonde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, c´est dans les deux sens;)

      Supprimer
  4. Merci pour cette visite de la ville.... Bises de nous deux

    RépondreSupprimer
  5. Belle série Elisa. L'avenue à une largeur impressionnante. Il y a au moins 7 allées à gauche et 7 aussi à droite.
    Mon meilleur bonjour Elisa :)

    RépondreSupprimer
  6. Impressionnante cette avenue, il vaut mieux respecter les feux pour la traverser...

    Merci pour cette balade Elisa, elle est belle la photo de cet écrivain.

    Bisous et belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l´ai fait Edith, il faut faire très vite!

      Supprimer
  7. Sûrement plus facile à traverser que la plus étroite ruelle du monde qui doit se trouver en Asie... encombrée de vélos, pousse-pousses, charettes et piétons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant, ce n´est pas facile, il faut faire vite!

      Supprimer
  8. Très intéressant, comme d'habitude

    RépondreSupprimer
  9. Ernesto Sabato, j en ai déjà entendu parler pour son livre le Tunnel. Alors je suis allé voire sur Google , mais j ignorais qu il avait été un grand physicien et surtout qu il avait travaillé avec curie. Cette avenue est bien large, mieux vaut s y prendre en temps si l on veut changer de direction.
    Bonne soirée Lisa
    Latil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sabato était un grand écrivain et aussi un personne très engagée côté droits de l´homme...

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup aussi rouler sur les belles et larges avenues ! Si je suis passagère, je prends des photos en vol ... J'adore ça !
    Bises
    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te retrouver par ici Hélène!

      Supprimer
  11. Bonjour Elisa
    Un grand plaisir ton retour.
    Une superbe série de cette avenue, merci pour ce partage.
    Je te souhaite une bonne journée, Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te retrouver sur mon blog Michel!
      Bon weekend

      Supprimer
  12. Bonjour, Elisa.

    Elle est si large qu'il n'y a pas assez de voitures...
    Toujours cette belle alternance entre urbanité et ruralité...
    Bruits et poésie.
    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C´est précisément comme ca Herbert!
      Bisous et merci pour tes commentaires quotidiens

      Supprimer
  13. Ton pays est vraiment magnifique.
    Bisous,Elisa.

    RépondreSupprimer
  14. c'est superbe chez toi. Bisous et bon week-end

    RépondreSupprimer
  15. Re coucou...
    ravie de te retrouver avec un magnifique article.))

    RépondreSupprimer
  16. je te souhaite une bonne fin de semaine,

    bisous Elisa,

    Laurent

    RépondreSupprimer
  17. Ravi de ton retour Elisa!!! Pour traverser ton avenue il faut avoir de bonnes baskets et se dépêcher avant que le feu ne passe au vert :) Belle journée, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie moi aussi de te rencontrer par ici:)

      Supprimer
  18. Je me sentirais perdu sur cette grande avenue !!Heureux de revenir te voir , bon WE

    RépondreSupprimer
  19. Cela ne doit pas être une partie de plaisir de conduire dans cette avenue ! Beau week-end Elisa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas du tout, on se depeche... ;)

      Supprimer
  20. Contente de te retrouver, immense cette avenue, mais la circulation al'air fluide, et un très beau portrait de Sabato, bisous Elisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce tour, ce trop gentille:)

      Supprimer
    2. j'ai bien aimé ce voyage virtuel
      comme c'est reposant
      bon weekend Elisa

      Supprimer
  21. Wow, j'adore découvrir l'Argentine avec toi!

    RépondreSupprimer
  22. Et nous nous avons la plus belle et toc ! Bisouille du dimanche.

    RépondreSupprimer
  23. pour moi c'est délicieux de découvrir ce pays fasinant au travers de ton regard

    effectivement elle semble immense cette avenue. Non, elle EST immsense

    bisous Elisa :-)

    RépondreSupprimer