28 juillet 2011

Voyage à la Vallée de la Lune, au Parc de l´Ischigualasto en Argentine



Aujourd´hui, je veux vous parler d´un voyage au passé le plus lointain. C´est le voyage à l’Ischigualasto, à la Vallée de la Lune, dans la province de San Juan, en Argentine.
C´était une sorte d´expédition organisée rapidement pendant nos petites vacances d´hiver. Un voyage parmi tant d´autres qui va laisser pourtant des souvenirs ineffaçables des paysages de l´Argentine.
La Vallée de la Lune est un mélange étrange de beauté, de magie, de mystère.
C´est comme ça ma terre : merveilleuse.



Dans le Parc National de l´Ischigualasto, populairement connu comme la Vallée de la Lune, chaque voyageur peut bien continuer la même exploration géologique que M. Domingo Faustino Sarmiento, l´ancien président argentin, commença dans le XIXe siècle.

En 1870, le président Sarmiento atteignit la promulgation d´une loi par laquelle le gouvernement offrit un prix à celui qui découvrît une mine de charbon. Le but était finalement de promouvoir des chemins de fer. Alors, la loi arriva à encourager des recherches dans ce domaine isolé et désert de la région de Cuyo, à la province de San Juan.



C´est ainsi que mes amis et moi nous sommes arrivés à ces terres grises pour faire la découverte de roches et de fossiles de dinosaures.
En guise d´explorateurs, nous avons marché par les collines et les sentiers qui avaient un jour étonné la communauté des archéologues et des scientifiques du monde entier, venant en cette région singulière.



Le Parc National de l´Ischigualasto fut créé en 1971 pour protéger les recherches et l´exploration de toute la Vallée de la Lune, ce paysage tellement beau et désert de l´Argentine, encore plein de secrets, des mystères millénaires de la Terre.

Ce parc magnifique est situé à 300 kilomètres de la ville de San Juan. C´est récemment, en 2000 qu´il vient d´être déclaré "Patrimoine Mondial de l´Humanité" par l´UNESCO.

Le célèbre paléontologue M. William Sill fut l´un des premiers chercheurs à s´installer dans la région pour faire des recherches et de la promotion du Parc National de l´Ischigualasto.



Avec notre propre voiture, nous avons fait le tour en caravane, nous arrêtant à chacune des stations où le guide nous a fait voyager dans le temps et dans l´espace. En suivant sa voix, nous nous sommes placés dans d´autres paysages, le panorama d´autres époques de l´histoire de la planète, des millions d´années dans le passé, à la période Triasique, à l´ère Mésozoïque, en imaginant la vie et l´habitat des espèces fabuleuses. Ces énormes animaux que l´on a seulement vus sur le grand écran semblaient apparaître derrière des rochers imposants.

En marchant par les sentiers nous avons admiré les couleurs et les formes de ce paysage lunaire. Le guide nous a expliqué la manière avec laquelle les mouvements de la terre avaient poussé cette zone de la vallée contre les collines de la région de Valle Fértil de San Juan, en découvrant des trésors archéologiques inimaginables.



On nous a appris également à propos du vent, ce qu´on appelle le "Zonda", qui heureusement ne soufflait pas ce jour-là, et qui abîme chacune de ces pierres depuis des siècles. En outre, on nous a expliqué le phénomène des énormes changements de la température entre le jour et la nuit. C´était bizarre. Lorsque le groupe faisait la tournée nous étions vêtus seulement en T-shirts, même en hiver. C´est difficile à imaginer que la nuit la température descendrait en dessous de 0 °.


À chaque étape de la promenade, le guide nous a fait remarquer des fossiles qui pourraient être bien l´objet d´observation et des recherches. De cette façon il nous a décrit le patient travail que les archéologues font.

J´ai aimé le paysage dans toutes les nuances de gris imprimées sur le ciel bleu. 

Vers la fin du trajet, le panorama a commencé à se teindre en rouge, à cause des terres voisines, l´impressionnant Canyon de Talampaya.


La Vallée de la Lune, le parc de l´Ischigualasto, est devenue une balade inoubliable.

La prochaine fois, je veux vous parler des reliefs, des silhouettes détachées sur l´horizon qui osent défier l´imagination des visiteurs, et des squelettes de dinosaures … 
Tout cela a été merveilleux.

P.S. Si vous aimez l´aventure, suivez mon road-trip en Israël

25 commentaires:

  1. Si désertique et si beau... Nous sommes bien peu de choses face à la nature...

    RépondreSupprimer
  2. C'est magnifique, merci de nous faire découvrir ce beau pays. Tu me donnes vraiment envie d'aller en Argentine!

    RépondreSupprimer
  3. I must see this place too, Elisa! The landscape is awesome and the history of this area is so rich. Thanks for sharing these gems of your country... :-))

    PS: I enjoy your blog very much! Have a happy day!

    RépondreSupprimer
  4. tres impressionnante cette vallée de la lune, de superbes photos, bravo Elisa ...bisous

    RépondreSupprimer
  5. C'est une jolie découverte pour moi ! Je te souhaite une agréable journée
    JP

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu la chance de me ballader du côté de Bariloche ... mais je ne connaissais pas cette partie de la Patagonie ! Ceci dit cette région est tellement vaste ...

    RépondreSupprimer
  7. C'est vraiment fabuleux de pouvoir voyager comme tu le fais!!!

    La photo avec ces roches en forme de boules posées au sol.... Surprenante!

    RépondreSupprimer
  8. c'est vraiment étonnant ces paysages désertiques grandioses pour moi qui ne suis pas habituée à ça!! mon seul désert est celui des Causses !!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Elisa.

    Ce que tu montres aujourd'hui est fantastique, au-delà du réel,et les formes spectaculaires du relief me transportent, comme toi, sur une autre planète.
    Et c'est ainsi que la réalité dépasse la fiction de magistrale façon.
    Merci beaucoup.

    Et merci beaucoup aussi pour le coucou que tu m'adresses en ta dernière photo et en tes derniers mots...
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  10. ohhhh que de poussières !... Lol..)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  11. Quel joli nom : La vallée de lune, de superbes photos de cet endroit désertique et très beau, il me semble avoir aperçu une jolie petite étoile sur la dernière photo ;o))

    Bisous et belle fin de semaine Elisa.

    RépondreSupprimer
  12. SALUT

    J'AIME.....

    Je te souhaite une bonne fin de semaine pour toi .......

    bisous

    RépondreSupprimer
  13. j'arrive sur votre blog, un régal pour les yeux que cette balade ! merci pour ce moment d'évasion.
    à bientôt
    Ann

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, Elisa.
    Je suis revenu faire ce parcours de l'extrême ...
    Avec la même émotion.
    Merci beaucoup, une fois de plus.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  15. Un endroit vraiment extraordinaire, les paysages sont magnifiques. Splendide reportage!!! Belle journée Elisa, bisousss.

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Elisa,
    C'est une superbe série sur cette région si particulière que tu paratages avec nous. Vraiment magnifique
    Amitiés
    Fanchon

    RépondreSupprimer
  17. De retour de Chypre, l'île d'Aphrodite... je me plonge avec délice dans tes nouveaux paysages. Merci pour tes passages pendant mon absence.

    RépondreSupprimer
  18. C'est un endroit magique que tu nous présentes là aujourd'hui Elisa. Merci pour le voyage et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  19. Un paysage lunaire ! et somptueux merci pour la découverte, bon dimanche à toi

    RépondreSupprimer
  20. Magnifiques paysages, je ne savais point que cela puisse exister sur notre planéte. Et puis cette notion d espace qui nous est tellement étrangére sans personne. Et que fait on quand la voiture tombe en panne, on évoque le ciel?.
    Bonne journée Elisa
    Latil

    RépondreSupprimer