1 août 2013

Un certain jour où je suis enfin arrivée au Mont Saint-Michel, en France







Durant mon dernier séjour en France, j´ai eu l´occasion de réaliser un rêve longtemps caressé: celui de visiter le Mont-Saint-Michel
Ça faisait quelque temps que j´avais regardé émerveillée ces premières images de ce mont féerique sur TV5. Depuis ce moment, j´avais toujours rêvé à le regarder de mes propres yeux. 
Sorte de pèlerin, j´ai pu enfin tester son badge de chef d´oeuvre de la nature, de patrimoine naturel de toute l´humanité. 
Cette journée chaleureuse du printemps, j´ai eu la première vue du Mont Saint-Michel, cet aperçu lointain au bout des champs, un aperçu inoubiable. 
Si loin, je l´ai vu peu à peu. 
Et cela a été une pure merveille, un instant unique. 
Moi, une globetrotteuse venue de la lointaine Argentine, une amoureuse de la France, de ses paysages et de sa culture, moi, j´étais là-bas.











Placée entre la terre et la mer, la baie du Mont-Saint-Michel, est tout à fait étonnante.
S´y rendre est assez facile.
Le jour de ma visite, la célèbre marée était basse, donc il y avait plein de monde qui faisait la traversée à pied, à cheval ou à vélo. 
Tout le monde cherchait cette approche progressive. C´est une espèce de dégustation du paysage. Moi, je le cherchais aussi. 
Le panorama qui s´étendait devant nos yeux était vraiment unique. La richesse de ce sol pas comme les autres est évident. En plus, j´ai beaucoup aimé sa couleur grise. J´avais lu à propos de ces terrains plains inondables, les prés-salés, placés à proximité de la mer. Pourtant, il faut les voir pour comprendre ce paysage presque lunaire, mais pas poussiéreux, sinon plutôt humide.









Lieu de pèlerinage, on s´approche du Mont Saint-Michel avec dévotion. 
Après avoir laissé la voiture dans le parking, j´ai choisi de ne pas marcher mais arriver en "passeur", une moderne navette réversible sur pneumatiques qui permet de se rendre au Mont en 6 minutes. 
Les travaux d´aménagement du chemin vers le mont et le sanctuaire étaient fiévreux ce jour-là. Dommage, il y avait du bruit et de la poussière partout. 
Pourtant, et comme si de rien n´était, une foule heureuse marchait vers cette sorte de mecque. Emerveillée, je marchais aussi avec eux vers cet endroit singulier lié à l´histoire de France et placé en haut d´une colline, comme s´il voulait atteindre le ciel. 
Le cadre sous le soleil de mai était imprenable.



Le Mont Saint-Michel et son abbaye font la perspective d´un bijou naturel. Du coup, on se rend compte qu´on est devant un monument ancien et formidable. La silhouette iconique du sanctuaire est placée sur cet îlot rocheux depuis un millier d´années. 
La baie, façonnée par la nature, nous semble infinie. 
On regarde un paysage frappé par les marées éternelles qui n´ont pu pas ébranler sa beauté. 
Cette colline semble une île au milieu des champs verts. 
On se demande: Comment ça?







Entre fatigué et heureux, on arrive au village magique
On découvre un cité médiévale protégée par ses gros remparts. 
Il y a une grande rue centrale et plusieurs ruelles qui montent et qui mènent par-ci et par-là. 
Les visiteurs sont nombreux, donc le parcours devient difficile, même trouver une table libre chez Mère Poulard. Moi, j´ai dû laisser la dégustation de la fameuse omelette pour la prochaine visite. 
Il y avait plein de magasins de souvenirs, beaucoup plus à ce que j´avais imaginais. Étant donné une destination religieuse, j´avais pensé à un endroit plutôt paisible. 
Mais non, le Mont-Saint-Michel et son abbaye sont des lieux loin d´être calmes.







Tout d´abord on trouve la petite église paroissale Saint-Pierre. Elle est belle et calme. Ses vitraux sont admirables. 
Quelques pas plus loin le sentier est bordé par petites maisonnettes anciennes avec leurs jardins jolis. Dans cet instant on pense au quotidien des anciens habitants du village.











La vue de l´abbaye et de l´église médiévale du Mont Saint-Michel est magnifique. L´ensemble de bâtiments profitent de leur emplacement sur la cime de la colline. Celui-ci est à couper le souffle. On comprend alors ce qu´on dit du monument. Il s´agit d´ "une abbaye entre ciel, terre et mer".









Ensemble d´édifices représentatifs des différents styles du Moyen Âge, l´abbaye surplombe l´immensité des grèves de la baie. 
En plus, le long du chemin les points de vue panoramiques dominant le village et les remparts se succèdent. On se régale à chaque coin du panorama de la région, un paysage pas comme les autres, pas du tout.






Dans un moment donné, il faut envisager le retour et la descente
Le panorama reste toujours remarquable. 
Les alentours signalent l´isolement du mont. 
L´horizon se détache lointain. 
Il faut revenir du rêve, il faut quitter le mont. Dommage, il faut descendre. 
Heureuse, touchée, je me suis rendue compte que j´avais accompli mon propre rêve. Je me suis rejouie de chaque pas, de chaque vue.









La navette nous a conduit au point de départ encore une fois, les yeux pleins d´images incroyables. 
Enfin, on fait une dernière promenade dans le barrage du Mont Saint-Michel, jusqu´au point de jetter un dernier coup d´oeil, de prendre la dernière photo de ce paysage sublime

La visite du Mont Saint-Michel, un site d´exception et incontournable, l´un des plus beaux souvenirs que je garderai de mon séjour en France

Pour plus d´info, allez sur le Site du Mont Saint-Michel

Mes coordonnées:
Le Mont-Saint-Michel
Département de la Manche
Région Basse-Normandie
France

Copyright©2013 “Voyages, endroits de l´Argentine et du monde” by Elisa Nievas


15 commentaires:

  1. Une belle balade et sous le soleil en plus ! Merci! Bonne journée Elisa

    RépondreSupprimer
  2. Le Mont Saint-Michel et ses hordes de touristes, mais que c'est beau!!! On ne se lasse jamais (je l'ai fait sous la pluie, sous le soleil, à marée haute, à marée basse, vidé de ses touristes, blindé de monde) et quelles que soient les conditions, c'est toujours un bonheur!

    RépondreSupprimer
  3. Il est magnifique !!Je n'y suis jamais allé.. Pas eu le temps...

    Bonne journée avec bises

    RépondreSupprimer
  4. BIENVENUE EN NORMANDIE, ELISA !
    Mais attention aux sables mouvants, quand meme.......ca fait des accidents chaque annees, ca.

    Bisous !

    RépondreSupprimer
  5. chouette de réaliser de lointins rêves. Nous, plus proches on n'y a pas encore mis les pattes. Peur de cette trop grande foule. Amitiés

    RépondreSupprimer
  6. c'est effectivement un lieu prestigieux, il faut juste espérer que sa renommée ne lui nuise pas par cette très forte fréquentation !

    RépondreSupprimer
  7. Merci Elisa pour ce billet enthousiaste sur le joyau de la France ! :) Lorsque j'habitais le nord j'allais chaque année y passer le week end de Pâques ! A chaque fois l'émerveillement était au rendez-vous ! Même sous la pluie la rue commerçante est noire de monde ! Tes photos sont superbes ! :) Bon week end Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Interesting place, fantastic reportage:) Greetings

    RépondreSupprimer
  9. J'ai toujours rêvé de visiter le Mont Saint Michel c'est tellement beau ! merci pour ces jolies photos, elles m'ont donné un avant-goût de ce lieu superbe !

    RépondreSupprimer
  10. Malgré qu'il y ai autant de touristes, c'est toujours aussi beau. Je ne me lasserai jamais de regarder et d'aller au Mont Saint Michel.
    Superbe photos :)

    RépondreSupprimer
  11. C'est vraiment un très bel endroit, que j’apprécie d'autant plus quand il n'y a personne! ;)

    RépondreSupprimer
  12. C´est mon rêve d' y aller, Elisa. Merci pour le partage de tes jolies photos.
    Merci aussi pour tes message sur mon blog, j´espère que tq fille va bien à Paris et qu' elle peut visiter tout ce qu'elle veut. N'oublie pas que je suis toujours à sa disposition quand elle arrivera à Prague.
    Bises et bon weekend
    Hana

    RépondreSupprimer
  13. En été, c est la foire tous les jours. J y suis allé 2 fois en 68 et en 93. C est vrais que c est magnifique, mais je fuis les touristes en grand nombre.
    Bonne soirée Elisa
    Latil

    RépondreSupprimer
  14. Tout le monde rêve de le voir, croyant ou non, c'est un voyage un peu mystique dans le temps et hors du temps... Tu nous fais partager tes émotions avec justesse comme toujours.

    RépondreSupprimer