13 août 2013

Meeting of Styles. Festival du Street Art à Buenos Aires






Buenos Aires, la belle ville capitale de l´Argentine, profite de toutes les expressions de l´art. 
De l´art de rue, aussi bien sûr. 
Le mois de novembre, organisé par la mairie, le Festival Meeting of Styles a lieu. C´est « LA » fête du street art. C´est le Festival International de l´Art Urbain dans l´Espace Public
Meeting of Styles, Urban Art Festival, l´expo qui amène cinq journées d´art urbain live. 
Oui, me voilà of course ! J´y suis allée en occasion de la deuxième édition.




Une centaine d´artistes de rue argentins et étrangers ont achevé leur travail dans les rues Santa María del Buen Ayre et San Ricardo du quartier porteño Barracas, dans le secteur qu´on connaît comme Design District
Cela a été un spectacle artistique singulier.





Durant ces jours de printemps, on se promène dans la rue lorsqu´on regarde les artistes plongés dans leurs tâches. La rue devient un atelier géant, une explosion de couleur et de créativité. 
Un artiste déclarait aux journalistes que l´événement était très important pour le développement du street art de Buenos Aires. C´est vrai!





Plusieurs rues de l´ancien quartier de Barracas avaient prêté leurs murs pour le festival. Les artistes travaillaient au niveau du trottoir ou en haut des échafaudages. Il y avait plein de dessins originaux et insolites. J´ai aimé les formes humaines autant que les animaux et les oiseaux. 
Les œuvres sont uniques.





Le rassemblement de pièces était énorme. 
Il y avait même des façades de certaines maisons du quartier qui étaient joliment décorées de mosaïques. 
Mes œuvres favorites? J´en ai eu plusieurs. Pour nommer les plus belles, j´ai adoré tous les oiseaux, le lapin, le nageur, les visages, le bateau et les vagues. Il y a avait des murales pour tous les goûts. 
Même les enfants ont bien profité du processus. 
Moi, j´ai beaucoup aimé le fait de regarder les artistes en action.





Ghelco, une usine récupérée abritait les oeuvres de deux artistes américains Gaia et Nanook. Ils donnaient à une chaîne rompue une forme bizarre avec des mains en lieu des chaînons. Ils nous ont expliqué que leurs peintures murales racontente l´histoire des endroits où ils peignent.





La plupart des artistes américains étaient assez étonnés. L´art de rue est devenu un art difficile aux États-Unis. C´est interdit donc il y a des amendes pour les passionnés du street art. S´ils osent dessiner un graff, il faut se dépêcher vite. Au contraire, ils ont pu peindre sans obstacles dans certains quartiers de Buenos Aires.




Moi, je ne suis pas d´accord. Amusée, je les écoutais. En fait, on ne peut pas peindre sur n´importe quel mur à Buenos Aires!
On est habitué au street art. Il y a des artistes de rue qui développent tranquillement leur art dans les gares de train ou métro. Il y a des jeunes qui déclarent leur amour sur les murs. Ou il y a bien des supporteurs qu´y écrivent des phrases enflammées. 
Buenos Aires peut être "street-art friendly"
Pourtant, je suis convaincue que, si les gendarmes arrivent, ils n´écouteront pas des explications, pas du tout.




Buenos Aires, sorte de mecque du street art, avait aussi reçu des artistes latino-américains en occasion du festival. 
À l´angle des rues San Ricardo et Algarrobo, j´ai trouvé deux peintres péruviens qui dessinaient un visage géant. Ils étaient très sympas.





Le festival a l´ambiance la plus décontractée
Les promeneurs s´arrêtent à chaque coin pour admirer des véritables chefs d´œuvres. 
Les artistes ont l´air très cool. Ils chattent et ils rient malgré les masques de protection à cause des aérosols. Parfois on les voit assis sur le trottoir pour se reposer.


Le Festival Meeting of Styles au quartier de Barracas a réussi à attirer l´attention du street art mondial vers Buenos Aires, Argentine. 
Buenos Aires aime l´art. 
Et l´art aime Buenos Aires
C´est bien ça. 

P.S. Merci ma fille Naty qui m´a aidé avec les photos.


Si vous aimez le street art, visitez mon article propos de Wynwood, dans le Design District de Miami, Floride

Mes coordonnées: 
Festival Meeting of Styles 
Quartier de Barracas 
Santa María del Buen Ayre et San Ricardo 
Buenos Aires, Argentina


Copyright©2012 “Voyages, endroits de l´Argentine et du monde” by Elisa Nievas

11 commentaires:

  1. Tu connais mon amour pour le street art! Toutes les œuvres que tu as sélectionnées sont superbes! J'aimerais tant pouvoir les admirer de près.

    RépondreSupprimer
  2. C'est géant ! Ce doit être super de les voir à l'oeuvre ! Toutes sont intéressantes mais ma préférence va aux oiseaux ! :) Le nombre de bombes de peinture m'impressionne ! Merci de nous avoir montré ce street art : j'adore ! Bonne soirée bisous

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Elisa !
    J'aime le street art quand il est beau, quand il veut dire quelque chose, quand il n'est pas provocateur ni effrayant.
    Dans cette collection, je trouve mon bonheur.
    Bisous Elisa !

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour ce reportage sur le street art. Très intéressant, et avec de jolies oeuvres.

    RépondreSupprimer
  5. Superbe , que de talents !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Cela change de Chagall, mais ces artistes ne manquent vraiment pas de talent. Chapeau !

    RépondreSupprimer
  7. Ben dis donc, tu as une sacrée collection !
    Bon WE Elisa.

    RépondreSupprimer
  8. Un régal ton long reportage. Des explications qui nous éclairent et des photos qui nous plongent dans l'ambiance du festival. J'adorerais y être. Merci Elisa.

    RépondreSupprimer
  9. L art est descendu dans la rue à la portée de tous, même les plus démunis. Seulement voilà, le problème c est que peu d artistes sont capables de réaliser d aussi belles œuvres, beaucoup se contentent de barbouiller des slogans malsain, contre tout, et pour le simple plaisir de salir les murs.
    Bonne soirée Elisa
    Latil

    RépondreSupprimer
  10. franchement il y a des talents à ne pas laisser dans la rue - des choses superbes !bravo pour ces clichés

    RépondreSupprimer